EXPRESSION LIBRE

En 2011, vous travaillerez pour l'état jusqu’au 21 juillet


En 2011, le jour de libération fiscale est le 22 juillet. Cette année, c'est à partir du 22 juillet que les Français cesseront de travailler pour le seul profit de la sphère publique et pourront enfin bénéficier des fruits de leur labeur.

État, collectivités locales, sécurité sociale nous auront ponctionné 202 jours ! Plus de six mois et demi de servage pour payer les dépenses des administrations publiques!


La pompe étatique

Selon nos calculs, effectués d'après notre source habituelle – l'OCDE –, cette année les dépenses publiques représentent 55,3 % du PIB. Rapporté au calendrier 2011, ce pourcentage équivaut à 202 jours de travail pour chaque Français. Nos compatriotes ne sont donc fiscalement libérés que le 22 juillet : ce n'est qu'à partir de cette date qu'ils peuvent commencer à travailler pour eux-mêmes !

Du 1er janvier au 21 juillet inclus, ils ont, au contraire, trimé exclusivement pour payer les dépenses de la sphère publique (État, collectivités locales, sécurité sociale). Cela représente plus de 6 mois et demi de servage !

La France vice-championne du monde

Cette année, la France est au deuxième rang des pays de l'OCDE, derrière le Danemark, où l'État est le plus glouton. Les citoyens de la zone euro commencent en moyenne à travailler pour leur propre profit et celui de leur famille plus de trois semaines avant les Français, et ceux de l'OCDE près d'un mois et demi avant.

Entre 1999 (date de la première célébration du Jour de libération fiscale par Contribuables Associés) et 2009, ce jour avait oscillé entre le 10 et le 17 juillet. C'était déjà accablant pour le contribuable !

Le CRI du Contribuable.




18/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour